ÉNORME BÊTISE de la part du SYNDICAT des EAUX …

AVANCÉE en ce qui concerne la clôture
de la chambre de pompage au Bois d’Écos
 
– Le vice-président du syndicat des eaux, monsieur Paul, m’a appelé ce matin vendredi 14, pour m’informer qu’il serait présent lundi 17 devant la chambre de pompage, accompagné d’un technicien afin d’établir un devis ?? Je lui fais remarquer que le devis ne regardait que lui, c’est le déplacement de la clôture que nous attendons avec impatience. De plus il m’apprend que seul le premier poteau métallique vers le haut sera déplacé, je lui ai fait remarquer qu’il y en avait trois autres qui restaient au ras de la route et que c’était toujour aussi dangereux.
J’ai donc appelé notre Maire, Michel Jouyet pour l’informer …
– Entre temps, à la demande d’un habitant du Bois d’Écos, je suis allé à la gendarmerie, vendredi à 14h00, laquelle est bien au courant de cette affaire. Celle-ci accepte de prendre notre plainte en considération, mais en réalité, porter plainte ne servirait pas à grand chose, il faut un événement marquant .
– Michel Jouyet m’a rappelé pendant que j’étais à la gendarmerie pour m’informer que madame Beaufils, Maire de Bray-et-Lû, intervenait pour que la clôture soit entièrement ramenée vers la chambre de pompage …(pourquoi Bray et Lû : parce que cette commune est liée avec le syndicat des eaux).
– En conclusion je crois que nous tenons le bon bout, le syndicat, l’entreprise, le Maire d’Écos, madame la Maire de Bray-et-Lû serons sur le pont lundi matin …je serai informé de l’horaire par le syndicat via Michel Jouyet.
Il serait bien que celles ou ceux d’entre nous qui le peuvent, soient présents lundi matin à l’entrée du Bois d’Écos (si le syndicat des eaux tient parole).
 
Croisons les doigts, il faut y croire ..
JJacques Gauthier